Recherche  

La créativité, de quoi parlons-nous?

La créativité c'est l'aptitude à produire du nouveau.
Elle se distingue de l'imagination, qui est l'aptitude à s'éloigner de la réalité pour concevoir des fantaisies imaginaires, des rêveries, des fantasmes d'ordre privés. L'imagination produit le matériau de base de la création (c'est le minerai brut).
La créativité, c'est plutôt l'aptitude à transformer les fantasmes imaginaires, qui sont privés, en création, c’est à dire en signes, communicables aux autres : traces écrites (l'œuvre littéraire), traces graphiques (l'œuvre du peintre), traces sonores (le musicien), traces techniques (l'inventeur, le concepteur de produits), traces conceptuelles (le créateur d'idées, de concepts sociaux, mathématiques, philosophiques, etc...), signes comportementaux (vêtements, nouvelles manières de vivre, nouveaux gestes, nouvelles danses, nouveaux langages, etc...).
La créativité transforme le minerai brut de l'imaginaire en métal : il faut donc à la fois encourager l'imagination et apprendre à la transformer en production, en création, en innovation.

La pratique de la créativité n'est pas exceptionnelle : tous les jours, nous produisons du nouveau (nouvel itinéraire, nouvelle recette de cuisine, nouveau comportement), tous les jours nous faisons de la créativité, mais plus ou moins, suivant les circonstances, plus ou moins suivant les personnes.
Car il existe des freins à la créativité : produire du nouveau consomme de l'énergie, c'est fatiguant, parfois angoissant, (pourquoi changer, c'est si confortable de faire pareil) ; l'habitude est une force d'inertie, (les comportements répétitifs automatisés, la copie, l'obéissance aux maîtres, la reproduction) ; la peur du risque est un frein majeur, (si je me trompe que va-t-il se passer, que va-t-on penser de moi ?).
Mais il existe également un frein lié au manque d'entraînement à la créativité, à l'ignorance des méthodes qui facilitent la production de nouveau, à l'absence d’encouragement de cette aptitude (dans la famille, à l'école, dans la société).
La formation à la créativité a pour fonction de développer l'aptitude naturelle à produire du nouveau (comme la gymnastique a pour fonction de développer certains muscles), d'entraîner à lever les freins, d'apprendre à organiser les conditions favorables à l'expression des innovations.