Recherche  

Développer la créativité à l’école

Les méthodes classiques d’enseignement scolaire ne développent généralement pas la créativité et c’est normal. En effet, l’esprit de l’enfant au départ est confusionnel, sans repères, désorganisé, sans normes, sans discipline de fonctionnement. L’objectif de l’éducation c’est de lui apprendre à penser, à raisonner. Il s’agit de clarifier, d’ordonner, d’apprendre à intégrer des normes, des règles. L’école, globalement a pour vocation de « créer de l’ordre » : apprendre une langage, c’est apprendre un ordre grammatical ; apprendre les mathématiques, c’est apprendre l’ordre déductif des causalités ; apprendre à penser, c’est apprendre l’ordre de la logique ; apprendre à vivre en société, c’est apprendre la discipline de la classe. De plus, dans les pays occidentaux l’école reproduit plutôt le modèle social antérieur (cf Bourdieu) plutôt que de favoriser l’innovation sociale.
Or, l’une des phases du processus de la créativité consiste à remettre en cause l’ordre, à détruire les enchaînements logiques, à favoriser une indiscipline de la pensée, à utiliser des modes de pensée associatifs, proche de l’imaginaire enfantin ; la créativité comporte des phases opposées à la logique, à la pensée rationnelle, elle encourage le désordre (à l’une des étapes de son processus).

Pour développer la créativité à l’école, il faut donc que l’enseignant ait la possibilité de changer de rôle, (encourager temporairement le désordre), que les élèves comprennent que l’on a le droit de changer temporairement les règles du jeu, de changer de système d’évaluation, C’est une discipline qui suppose une nouvelle pédagogie, une organisation adaptée.

D’autre part, la créativité se développe mieux dans le contexte d’un petit groupe qui a une fonction dynamique, de mise en confiance des participants, et qui favorise le fonctionnement associatif. A l’école, le contexte des classes nombreuses et des amphithéâtres se prête moins bien à la mise en œuvre de la créativité. Il faut donc créer des conditions pédagogiques favorables.